Logo Paravol

Comment vendre ou acheter un vélo d'occasion ?

 L'économie solidaire a le vent en poupe !

Acheter ou vendre un vélo d’occasion est une bonne alternative pour économiser de l’argent.
Motivés par des raisons économiques, écologiques, de mode du "vintage",en 2009, 47 % des Français disaient acheter des produits d'occasion, vêtements, voitures ou poussettes…
Dix ans plus tard, ils sont 60 % », observe Rémy Oudghiri, directeur général adjoint de Sociovision, filiale d’études sur la consommation du groupe IFOP. 

Mais attention à ne pas tomber sur une arnaque ! Pour vous éviter les mauvaises surprises, on vous en dit plus sur les notions essentielles, conseils, mises en garde et vérifications simples… Paravol agit contre le vol et le recel de vélos : ne devenez pas devenir receleur à votre insu !

 

Où ?

 On trouve beaucoup de vélos d’occasion sur internet, via des sites d’occasion ou à deux pas de chez vous, lors d’événements comme les bourses aux vélos ou dans les associations locales. Dans les deux cas, il faut essayer le vélo avant de l’acheter. 

- SUR INTERNET

Parmi les sites d’occasion, citons Troc vélo déjà bien connu. 

 

- BOURSES AUX VELOS

Les bourses aux vélos sont des rassemblements urbains organisés plusieurs fois par an où se rencontrent vendeurs et acheteurs, souvent par le biais de collectifs . Renseignez-vous auprès d’associations locales d’usagers de vélos ou des mairies pour connaître la date de la prochaine bourse aux vélos organisée à côté de chez vous. Vous pouvez également consulter sur le site de Velook, qui lindique les dates des bourses aux vélos.

 

COMMENT ?

Si vous souhaitez vendre votre vélo, assurez-vous de son bon état et vérifiez qu’il n’y a pas de problème au niveau de la chaîne, des freins ou autres.

L’essai du vélo est fortement conseillé avant l’achat. Tout d’abord, vendeur ou acheteur assurez-vous qu’il est en bon état, ce qui en dira long sur la conduite du propriétaire. Le contact visuel ne suffisant pas, vérifiez qu’il ne fait pas de bruits anormaux quand vous le maniez. Si vous souhaitez savoir d’où viennent les bruits de votre vélo, ici.

 

QUELS PRIX ? QUEL REFERENCIEL ?

Jusqu'ici contrairement au marché de l'automobile, il n'y avait pas de cotation de référence pour le marché des vélos d'occasion, chacun y allait donc selon sa pratique sans pouvoir la justifier.
Le tout nouveau site Cote-Velo.fr  innove en donnant des repères au marché de l'occasion, en calculant gratuitement et instantanément une cote brute du vélo, calculée en fonction de son âge mais aussi de sa catégorie et de sa marque. 

Il vous sera aussi possible d'affiner cette cote, en fonction de l'usage du vélo, des conditions d'entretien et d'état esthétique et pour les Vélos à Assistance Électrique, en fonction de l'âge de la batterie.

Fort de ce repère, n'hésitez pas à comparer les prix entre eux et à demander des éléments de réassurance comme par exemple, les factures d'entretien".

Vous pouvez facilement faire baisser le prix d’un vélo d’occasion si, après vérification, des remises en état ou changements de pièces s'imposent. Si vous trouvez des fissures, fêlures, par prudence, passez votre chemin. 

 

L’ANNONCE

Elle doit comprendre le plus de détails possibles sur le vélo : modèle, couleur, taille, année d’achat, variations de la selle, poids, particularités du vélo et accessoires si vous les incluez (panier, antivol, etc). Il est important de bien présenter son vélo. Le premier conseil que l’on peut vous donner est de vous mettre à la place de l’acheteur et de vous poser les mêmes questions que lui. Il faut que votre vélo soit bien présenté afin de donner envie et de le rassurer :

•       Nettoyez votre vélo

•       Prenez une photo nette du vélo en entier

•       Variez les angles de vue

•       Privilégiez un endroit éclairé et en extérieur

•       Evitez les endroits encombrés

•       Ajouter une photo de l’attestation de propriété Paravol qui vous évite de rendre publique la facture

 

LUTTEZ CONTRE LE VOL ET LE RECEL

Assurez-vous que le vélo n’est pas un vélo volé : n’achetez pas un vélo si le propriétaire n’est pas en mesure de vous présenter une facture ou une attestation de propriété. Si le vélo est marqué Paravol, consultez sa fiche sur paravol.org. Et si une annonce vous semble frauduleuse, signalez-la.

Pour attester de la propriété du vélo et pour rassurer l’acheteur sur sa provenance, indiquez tous les justificatifs liés à l’achat que vous possédez (facture, certificat de cession, etc). Si vous avez récemment changé des pièces ou réalisé une révision générale de votre vélo, indiquez-le. C’est un bon moyen de le mettre en valeur et de faire monter le prix !

 
 Et vous, quels astuces, quels conseils, quels sites, proposez-vous ?

Source : https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/07/02/la-seconde-main-grande-traitresse-de-l-industrie-de-la-mode_5484050_3234.html

 

0 commentaire

Déposer le premier commentaire