Logo Paravol

Quoi de commun entre Bordeaux et Strasbourg (et la région nantaise) ?

Bordeaux et Strasbourg : championnes de la lutte contre le vol et le recel de vélos ... mais également de la restitution des vélos volés !

Dans la capitale de l’Aquitaine ou de l’Alsace, comme ailleurs, le vol de vélo est un frein à l’utilisation du cycle en tant que moyen de déplacement.

 

Alors, quoi de plus à Bordeaux ou à Strasbourg, et en Loire Atlantique ?

 

 


Site de consultation des vélos volés retrouvés : 

• Gironde

• Starsbourg

• Loire Atlantique

 

Nous avons rencontré avec deux des trois fonctionnaires en charge du site Internet de l’hôtel de police de Bordeaux, lesquels ont, eux aussi, à cœur de restituer les vélos volés retrouvés. Frédérique et Thierry nous ont présenté leur service et expliqué les différentes contraintes de leur bataille quotidienne. Les effectifs de police en patrouille sur Bordeaux récupèrent des vélos volés, souvent dans le feu de l’action, c’est-à-dire avec le voleur dessus, en train de l’utiliser. La difficulté reste donc pour cette brigade de s’assurer que le vélo est effectivement la propriété du prétendant à son utilisation puis à sa restitution.

 

Mais cette tâche est délicate car les vélos manquent de « traçabilité » :

 -        Comment s’assurer que la personne qui est sur un vélo en est bien le propriétaire ?

 -        Une fois le vélo récupéré, comment retrouver son véritable propriétaire ?

 

Une fois le cycle récupéré, le travail d’identification commence afin d’en retrouver le propriétaire. Si aucun élément ne figure sur le vélo, il est enregistré sur le site dédié, étiqueté, stocké à l’hôtel de police, en attendant que son propriétaire se manifeste. Dernière phase, la restitution et son lot d’incertitudes sur les justificatifs que doit apporter la victime. Le vélo finit parfois dans les sous-sols de l’hôtel de police en attente de sa destruction ou d’être remis à une œuvre caritative.

 

La clé du problème est l’identification du vélo


Selon le Commandant Thierry, il est primordial de déclarer le vol de son vélo à la police en fournissant un maximum de détails, dont le numéro de série du vélo, et un n° d’identification de type Bicycode ou Paravol. C’est la meilleure méthode pour rendre l’identification certaine. De plus, un numéro est facilement repérable dans une base de données informatique. 

Pour remonter jusqu’au propriétaire lésé, la police dispose de quelques outils, dont le site dédié, et doit faire preuve d’une bonne dose de volonté et d’ingéniosité. Sans ce service spécialisé, ses agents, la restitution serait quasi impossible. D’ailleurs, sans indication, sans piste de recherche, les vélos volés retrouvés sont sans doute voués à l’abandon définitif, ou à la « vente au domaine ». 
C’est pourquoi Paravol, consultable par tous depuis n'importe quel écran connecté, est, pour les services de police, comme pour tout citoyen, la solution aux « interrogations » concernant la propriété d’un vélo, une AUBAINE !

À l’issue de cet entretien, c’est une évidence, nous restons persuadés que c’est la coopération de tous qui fait avancer la situation. Police, Bicycode, Paravol partagent le même intérêt et cherchent à le faire partager au plus grand nombre d’entre nous ! 

 

 

       

 

 

 

Tous acteurs : identifiez sérieusement votre vélo !


La contribution de chacun étant justement de bien enregistrer son vélo en vue de son identification ! À ce jour, velos-objets-decouverts-33 expose une centaine de vélos, les plus récents, que l’on retrouve dans les locaux de la police, soigneusement consignés.

 

Enfin, derniers conseils pratiques :
-        pour faciliter vos démarches et plus d’efficacité, faites au préalable un dépôt de pré plainte en ligne, avec le numéro de série du vélo, et tout élément permettant son identification s’il venait à être retrouvé…

-        avant cela, assurez-vous que vous accrochez systématiquement et judicieusement votre vélo avec un bon antivol, voir notre article ICI 

-        Consultez les sites de vélos retrouvés (nombreuses pages Facebook par ville ou région) ou de vélos d’occasion en vente… même plusieurs semaines après la disparition…

 

Un grand bravo et un grand merci au Commandant Thierry et au Brigadier Frédérique pour leur disponibilité, leur accueil et efficacité. Tous nos remerciements aussi à la Police de Bordeaux d’avoir permis la mise en place de ce service.

 

ARTICLES :

. sudouest.fr/2017/02/13/bordeaux-qui-veut-retrouver-son-velo-vole

. rue89strasbourg.com/retrouver-velo-vole-sur-internet

. bussysaintgeorges.fr/vie-quotidienne/securite/police-municipale-restitue-velos-voles

. presseocean.fr/actualite/nantes-la-police-met-en-ligne-des-photos-pour-retrouver-son-velo-vole-22-01-2016

0 commentaire

Déposer le premier commentaire