Logo Paravol

7 astuces pour ne pas se faire voler son vélo

 

Le vol de vélo est fréquent et assez sous-estimé par les cyclistes...mais il ne faut pas être fataliste ! Il est possible d’enrayer ce phénomène en s’équipant correctement, que vous utilisiez votre vélo de façon quotidienne ou occasionnelle. On vous propose 8 astuces pour éviter de se faire voler un vélo !

 

#1 TOUJOURS ATTACHER SON VÉLO 

Bien qu'évident, de nombreux usagers pensant que leur vélo ne craint rien s'ils s'en éloignent quelques minutes pour un arrêt rapide. Dès que vous descendez de vélo, attachez-le. Cette petite erreur pourrait vous coûter cher, autant l'éviter !

 

#2 Acheter un bon antivol

 

Plus un antivol est imposant et plus il est dissuasif ! Plus un antivol est lours, plus il sera performant. L’antivol souvent conseillé par les professionnels du cycle est l’antivol U en métal. Préférez aussi les antivols « articulés » ou « mâchoires » aux antivols en spirale ou en câble, très faciles à couper. De même, choisissez plutôt un cadenas à clé qu’à code. 

Tous les ans, la Commission Antivol FUB réalise des tests de résistance sur des antivols présents sur le marché. Les résultats des nouveaux tests antivols 2017/2018 sont disponibles, consultez-les.

 

#3 Trouver un bon emplacement

 

Attacher votre vélo dans un lieu fréquenté et éclairé : votre vélo ne doit pas être à l’abri des regards.

Plus il y a du passage et plus la tâche du voleur est compliquée.

Attacher votre vélo à un point fixe : assurez-vous que le point d’attache est en bon état.

Les lieux privés ne sont pas forcément sûrs ! En effet, comme l’indique le rapport Ifrési-CNRS de 2003 : « La moitié des vols de vélos survient dans des lieux privés, dont 43 % dans des locaux fermés souvent non attachés. Les locaux fermés donnent une fausse impression de sécurité. Les cyclistes qui circulent peu à vélo ne sont pas à l'abri du vol. » 

 

#4 Identifier son vélo et dresser sa "carte d'identité"

Il est nécessaire de se prémunir contre le vol dès l’achat du vélo ! Conservez votre facture et notez le numéro de série du vélo !

L’identification est un moyen simple et efficace d’anticiper un vol de vélo. La base de données Paravol contient des informations précieuses sur vos vélos (numéro de série du vélo, photo, marque, modèle, couleur…), très utiles en cas de vol. L’enregistrement s’accompagne de la mise à disposition d’un QR Code THR (Très Haute Résistance) à disposer sur le vélo.

 

#5 Bien attacher son vélo

Un bon antivol c’est bien, mais bien l’attacher c’est mieux ! Pour bien attacher son vélo, il ne faut pas prendre que la roue mais aussi le cadre et attacher l’ensemble à un point fixe et solide (barrières, arceau de stationnement, poteau…). De plus, tentez de laisser le moins d’espace possible entre le vélo et le point d’attache. Il est aussi conseillé d’orienter la serrure de l’antivol vers le bas, d’abord parce qu’en cas de pluie, la serrure ne sera pas mouillée mais, plus important encore, cela empêche les voleurs de remplir la serrure de colle ou de liquide corrosif.

 

#6 Gardez avec vous les accessoires de votre vélo

Ne laissez pas vos accessoires de vélo sans surveillance… Facilement détachables, vous pouvez vous les faire voler aussi ! 

 

#7 S'assurer

C'est une solution et surtout une consolation ! Valable surtout pour ceux pour qui le vélo représente un investissement élevé. Des assurances spécifiques au vélo existent !

 

 

                                       

 

0 commentaire

Déposer le premier commentaire